Château du dentiste

Aujourd’hui on se retrouve dans l’Allier pour la visite du château du dentiste. Il s’agit ici de ma seconde visite, en effet je l’ai découvert pour la première fois en 2019. Alors de passage dans la région, je décide donc de retourner sur place faire un reportage photo complet afin de vous le présenter.

Malgré de nombreuses recherches, l’histoire de ce château reste un grand mystère…

Ouvert aux quatre vents, entrer dans ce lieu est donc très facile.

Ma seconde visite commence comme la première par ce salon où mobilier et papier peint nous plongent directement dans le passé.

La seconde salle de ce château est encore une pièce de vie. On y retrouve un piano et la dernière cheminée du lieu n’ayant pas été dépouillée de son marbre…

Me voici dans une pièce s’apparentant à un cabinet médical qui est sans aucun doute à l’origine du nom urbex de ce lieu.

On imagine bien le patient allongé sur le fauteuil pendant que le docteur manipule cette étrange machine…

Une machine qui après recherches s’avère être une développeuse de radiologie utilisée avant notre période de l’informatique et du numérique.

Je termine ma visite du rez-de-chaussée par la cuisine. Pièce sans grand intérêt si ce n’est ce vieux frigidaire typique des années 60/70.

Le tour du rez-de-chaussée étant terminé, c’est par cet escalier en pierre que l’accès aux étages se fait.

C’est sans surprise que la première pièce de cet étage est une chambre. Plutôt petite elle n’en reste pas moins une jolie découverte avec son papier peint assorti à la literie et cette robe étendue sur le lit.

Deux autres chambres se trouvent à cet étage. Chacune d’entre elles est plutôt bien préservée et témoigne du temps qui passe.

Et au milieu de toutes ces chambres, une salle de bain. J’adore l’ambiance de cette pièce avec sa peinture décrépie et la lumière traversant les volets.

Si en 2019 un landau venait amplifier son côté glauque, celui-ci est porté disparu à ce jour…

C’est par la pièce-phare de ce lieu que je finis l’exploration du premier étage.

On y trouve une bibliothèque, un piano, un fauteuil tape-à-l’œil et même une bouteille de whisky !

Je termine mon exploration par le grenier. Rien de sensationnel si ce n’est la charpente.

C’est donc ici que ce clôt cette visite du château du dentiste. Un lieu assez simple mais qui renferme tout ce que l’on peut rechercher dans l’urbex… Du mobilier, des papiers, des photos et une ambiance témoignant parfaitement du temps passé.


Comme à l’accoutumée je vous laisse sur ces quelques clichés qui compléteront cette exploration. À bientôt !

2 commentaires sur « Château du dentiste »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s