Château Billard

Bienvenue en Bourgogne pour l’exploration du château billard. Si vous êtes adepte de l’urbex, vous connaissez sans aucun doute ce lieu tellement Urbex Bourgogne et Château Billard vont de pair.

Ce château est loin d’être une découverte récente pour moi, je l’ai en effet visité à de multiples reprises depuis ma première visite en 2018. De retour sur place récemment, je me décide enfin à vous le présenter.

En 2015, alors qu’il était à l’abandon depuis plusieurs années, le lieu sera victime d’un incendie qui détruira une partie de son aile droite. Décidément malmené, il sera à nouveau victime des flammes en 2019 cette fois au niveau de l’aile gauche. Quelques mois après ce second incendie, il fut vendu aux enchères, mais malgré cette vente, le lieu semble toujours aussi délaissé!

Pour des raisons de qualité des photos, la quasi-totalité de celles-ci date de ma dernière visite. Seule quelques-unes de 2018 sont présentes à titre de comparaison.

La première découverte de cette exploration est cette vieille Ford délaissée au milieu de la forêt attenante au château. Je trouve que les épaves d’anciennes voitures ont toujours énormément de charme et celle-ci ne déroge pas à la règle !

La visite du château commence ici, dans le salon principal du rez-de-chaussée. Un piano à l’apparence vétuste mais toujours capable de jouer quelques notes y est présent.

L’entrée principale du château donne directement sur ce vestibule avec son magnifique sol fait de mosaïque et son plafond orné de plusieurs blasons.

Accolés au vestibule d’entrée, les restes d’une mini chapelle. Ses vitraux partiellement recouverts de la végétation extérieure laissent tout de même entrevoir la beauté passée de cette pièce.

La suite de ma visite m’emmène à la cuisine. Cette pièce en désordre total ne représente aucun intérêt visuel mais elle est une mine d’or d’informations sur la vie passée.

Il est temps d’emprunter cet escalier en pierre et de se rendre au premier étage.

Cet étage est organisé autour de ce couloir jonché de gravats.

Malgré son état de délabrement, on peut tout à fait s’imaginer la beauté de ce château jadis… Et même si les incendies sont sans aucun doute d’origine humaine, ce lieu reste globalement préservé des pilleurs.

Cette chambre qui m’avait offert une ambiance photographique que j’adore en 2018 est le parfait exemple de la conséquence de l’absence de toiture dû aux incendies. Il reste un étage au-dessus et pourtant l’humidité a fait des ravages. Le plafond s’écroule petit à petit et le sol semble plus fragile que jamais…

Place désormais à l’ultime étage de ce château.

La première pièce que l’on trouve à cet étage n’est autre que celle à l’origine du nom de « Château billard ». En 2018, entre les deux incendies, cette salle possédait encore un toit…

Etant sous les combles, on pourrait s’attendre à un simple grenier ici. Mais il n’en est rien, cet étage est un enchevêtrement de chambres.

Et voici ce qu’il reste du dernier étage de l’aile droite… A la merci de dame nature depuis 2015, seuls quelques restes d’objets métalliques (Fourneaux, Ressorts de matelas,…) nous rappellent que nous sommes « à l’intérieur » ! 

Et maintenant place aux dépendances où le temps a aussi fait des ravages ici… on y retrouve notamment deux chambres, un atelier et même des écuries !

C’est ici que la visite guidée de ce lieu se termine. Même si mes dix doigts ne suffisent pas à compter le nombre de fois où j’ai visité ce château, je prends toujours plaisir à arpenter ses couloirs !


Comme à l’accoutumée je vous laisse sur ces quelques clichés qui compléteront cette exploration. À bientôt !

2 commentaires sur « Château Billard »

Répondre à Pierrick DOLE Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s