Château de l’informaticien

Bienvenue en Franche-Comté pour l’exploration de ce château implanté au sein d’un grand domaine, à ce jour en friche. Ce lieu disposait de plusieurs facettes; En effet, il était à la fois restaurant, discothèque et pouvait être loué pour célébrer différents évènements.

Mes premiers pas au sein de ce château me mènent dans la partie cuisine du restaurant. L’état de délabrement avancé de ces premières pièces et la carte des menus où les prix sont affichés en Francs témoignent d’un abandon très peu récent. En effet, il semblerait que ce lieu soit délaissé depuis les années 90.

Malgré certaines cheminées plutôt imposantes, l’architecture de ce château reste assez simple.

Simple, comme l’ensemble des pièces du rez-de-chaussée. Elles sont globalement vides, mais l’atmosphère qui y règne les rendent tout de même intéressantes. Bien qu’abandonné depuis une trentaine d’années, ce lieu reste à ce jour préservé des dégradations humaines !

L’escalier menant à l’étage supérieur est l’exemple parfait de la sobriété de l’architecture de ce château.

Et me voici dans la salle à l’origine du nom de ce lieu. Un grand salon où trônent fièrement ordinateurs, machine à écrire et minitel. Le propriétaire devait être un vrai passionné pour posséder tout ce matériel informatique durant les années 1990 !

Ce lieu est tellement pauvre en meubles que seules des chaises subsistent dans les autres pièces de ce premier étage…

Riche en chaises et en décrépitude. Ce château, ouvert aux quatre vents ne respire pas la solidité, il est rongé par l’humidité et la moisissure. Je ne suis pas un expert mais il risque de s’effondrer dans un avenir relativement proche…

Un nouvel escalier auquel il manque quelques marches, me mène au grenier.

Je m’empresse de prendre quelques photos de cet ultime étage avant de passer au travers de son sol pourri !

Me revoici à l’extérieur sur la terre ferme pour entamer la visite du domaine et de ses dépendances comme cette piscine située à l’arrière du château.

Une épaisse porte dissimulée dans la roche mène au sous sol du lieu. A la vue des bars, c’est sans aucun doute ici qu’était installée la partie discothèque. Une pièce extrêmement sombre et très peu intéressante.

C’est à côté du portail d’entrée du domaine que se trouve l’ultime dépendance du lieu.

Et à l’intérieur on y retrouve un véritable petit garage ! On y trouve une Fiat Tipo partiellement recouverte de mousse et les restes d’une Triumph TR4 qui semble avoir été dépouillée post-abandon.

Je termine cette visite par la découverte de cette ancienne Chevrolet Caprice victime de dame nature… Recouverte de mousse et écrasée par un arbre, j’adore le spectacle qu’elle nous offre !


C’est donc ici que se termine cette exploration du château de l’informaticien. Un lieu qui semble être à bout de souffle après tant d’années laissé dans l’oubli. Il n’est pas le plus grand, le plus riche ou le plus beau des châteaux que j’ai eu la chance de visiter mais il n’en reste pas moins une très agréable découverte !

Comme à l’accoutumée je vous laisse sur ces quelques clichés qui compléteront cette exploration. À bientôt !


2 commentaires sur « Château de l’informaticien »

Répondre à JCDPhotos Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s