EHPAD verrière

Aujourd’hui, direction le Centre-Val de Loire pour la visite d’un ancien EHPAD à l’architecture extraordinaire ! Construit au milieu des années 1800, c’est à la fin du XXème siècle que ce bâtiment deviendra une maison de retraite. À l’abandon depuis 2018, le lieu est très souvent squatté et prisé par les graffeurs. Malgré ces dégradations, sa splendeur reste intacte !

L’ensemble du rez-de-chaussée étant muré, l’entrée se fera par une fenêtre au premier étage. Une entrée relativement dangereuse que je vous déconseille de reproduire !

C’est donc par le premier étage que la visite commence. Les premières salles n’ont rien d’extraordinaire. En effet, elles sont pour la plupart vides.

Ce couloir, qui semble interminable me mène au centre de l’édifice…

C’est au centre de ce bâtiment que l’on retrouve les premières pièces « intéressantes ». Intéressantes sur le point de vue photographique car même si quelques meubles sont toujours présents aucun document ne subsiste !

Ce lieu d’une superficie de 9000m² est immense, l’exploration ne fait que débuter mais je sais déjà que je vais y rester quelques heures ! Pas étonnant donc qu’il nous offre un florilège de longs couloirs rattachant les quatre ailes à une partie centrale exceptionnelle que je vous présente un peu plus loin…

Me voici au second étage, ici le constat est le même que pour le précèdent; une multitude de pièces vides. Rien d’étonnant, ces deux étages étaient dans leur quasi-totalité réservés aux chambres. Il y en avait trente-neuf au total, allant des chambres individuelles à celles de quatre lits. Cet établissement pouvait accueillir jusqu’à cent personnes !

Mais cet étage est aussi et surtout le meilleur endroit pour observer le cœur de ce lieu. Avec ses airs de centre commercial, la vue sur cet atrium couvert d’une impressionnante verrière est magnifique !

Après de longues minutes à photographier ce lieu d’en haut, me voici au centre de l’arène ! Entre feuilles mortes et objets en tout genre, il suffit de lever les yeux pour se sentir tout petit… Si l’endroit reste impressionnant il est tout de même désolant de voir toutes ces dégradations !

En parlant de dégradation, une partie du rez-de-chaussée a été victime d’un incendie. Lors de ma visite je pensais qu’il s’agissait là d’une des causes de la fermeture de cet établissement. Mais il n’en est rien, après recherches cet incendie a eu lieu après son abandon…

Ce niveau était en grande partie réservé à l’administration et aux services médicaux comme en témoignent ce bureau de psychologue ou encore cette grande salle de réunion.

Le rez-de-chaussée est aussi le niveau où l’on retrouve le plus de traces de l’activité passée. De nombreux piluliers, des chariots ou encore des étiquettes portant le nom et la date de naissance de certains résidents. Pour l’anecdote, Françoise, la doyenne de cet établissement était née en 1924.

Si j’avais déjà vu des images de l’atrium, la découverte de cette chapelle fût une réelle surprise ! Et malgré l’odeur désagréable des fientes des nombreux pigeons ayant élu domicile ici, l’édifice reste impressionnant. Les vitraux sont restés intacts et certains d’entre eux sont même pourvus d’un drap en guise de protection.

C’est après mon retour au premier étage, à quelques mètres de la sortie que j’organise une réunion avec moi-même pour clôturer cette exploration. Avant ma visite j’avais peur que seul l’atrium soit intéressant ici. C’est donc avec une grande satisfaction que je ressors de ce lieu. La découverte de la chapelle et l’immensité de ce bâtiment en font une exploration qui vaut bien les six heures de route aller-retour qu’elle m’aura fait subir !


Comme à l’accoutumée je vous laisse sur ces quelques clichés qui compléteront cette exploration. À bientôt !

6 commentaires sur « EHPAD verrière »

Répondre à Yann Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s