Manoir de l’alchimiste

Aujourd’hui je vous emmène visiter un manoir figé dans le temps. Si une nouvelle année est sans conteste une opportunité pour tirer un trait sur le passé et faire place à de la nouveauté, ma première exploration de 2021 ne va pas dans ce sens. En effet j’ai déjà visité ce manoir lors de l’été 2019 et contrairement à l’hôpital Ami Popper que je vous ai présenté dernièrement, ce lieu n’a subi aucune dégradation humaine dans ce laps de temps.

Un mur écroulé rend l’entrée dans ce lieu très simple. Je me retrouve de suite dans le couloir du rez-de-chaussée. Le papier peint, les dalles au sol et l’état général du lieu me laissent penser qu’il est inhabité depuis de nombreuses années. Malheureusement comme souvent pour les maisons/manoirs il est très compliqué voire impossible de récolter le moindre indice sur leur histoire…

La première pièce visitée sera ce salon où une petite table accompagnée de ses chaises prend place au centre d’une pièce mise en valeur par une cheminée ornée d’un grand miroir.

Une porte plus loin, la première chambre de ce manoir où un lit, un rocking-chair et une ancienne machine à coudre en bois sont présents. Ici, le temps et l’humidité ont fait des ravages. Le sol s’affaisse sous mes pieds, le plafond s’effrite petit à petit et le papier peint se décolle…

Je poursuis ma visite par la pièce à l’origine du nom de « Manoir de l’alchimiste ». De nombreux ustensiles de chimie et même un microscope y sont présents. Sous ses airs de salon, cette pièce est un véritable petit laboratoire.

Le tour du rez-de-chaussée étant terminé, il est temps d’emprunter cet escalier qui est loin d’être des plus rassurants. Le temps qui aura eu raison de ce mur à colombages, nous offre un magnifique spectacle de décrépitude !

L’ensemble de cet étage est desservi par ce couloir fait de pierres apparentes et d’un papier peint d’une autre époque…

Sans surprise, l’étage est dans sa quasi-totalité réservé aux chambres. La première d’entre elles, partiellement mansardée accueille un bureau d’école, un lit et une coiffeuse occupée par un magnifique téléphone et quelques livres.

La seconde chambre, avec son lit à baldaquin, n’a rien à envier à la précédente. Ici pas de vieux téléphone mais des bouquets de fleurs artificielles, quelques tableaux et un carnet à partitions.

Derrière une porte aux airs de placard se cache un véritable petit atelier de peinture. On notera que l’artiste avait une certaine attirance pour les nus !

À la vue des nombreuses fioles et accessoires, cette chambre devait être celle du chimiste de la famille !

La dernière chambre de l’étage, avec sa salle de bain privée devait être la suite parentale. Ici encore on retrouve de nombreux objets tels que du parfum, de nombreux livres ou encore un étui à fusil.

L’état de l’escalier pour atteindre le dernier niveau étant trop mauvais, je décide de ne pas prendre le risque. D’autant plus que dans mes souvenirs de mon exploration en 2019, il s’agit du grenier qui est globalement vide. C’est pourquoi je vous retrouve à l’extérieur au niveau des dépendances pour clôturer cette visite.


Epargné jusqu’à ce jour par les pilleurs et visiteurs malintentionnés, ce manoir est un parfait exemple de ce qui se fait de mieux en urbex. Avec sa multitude de meubles, d’objets en tout genre et son niveau avancé de décrépitude, c’est un vrai régal de le visiter ! Cependant il faut rester sur ses gardes et bien faire attention où on met ses pieds pour éviter une mauvaise surprise…

Comme à l’accoutumée je vous laisse sur ces quelques clichés qui compléteront cette exploration. À bientôt !

4 commentaires sur « Manoir de l’alchimiste »

  1. On dirait que les occupants sont partis précipitamment. Vu l’époque de l’équipement (le microscope, le téléphone, etc.), ça sent les années 30-40 et la guerre… En tout cas ton article est super pour les gens comme moi qui sont trop froussards pour l’urbex. 😁

    Aimé par 1 personne

Répondre à Pierrick DOLE Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s