Hôtel du capitole

Après avoir visité les magnifiques thermes vertes, quoi de mieux que de séjourner à l’hôtel dans la même ville ?!

En effet, me voici devant un ancien hôtel de luxe construit au XIXe siècle. Cet hôtel aura fait recette durant de nombreuses années grâce à l’activité thermale de cette petite ville. Fermé depuis une cinquantaine d’années mais a l’abandon depuis moins de temps, il n’est plus que l’ombre de lui-même…

La visite commence par un sous-sol sombre qui accueille notamment une ancienne presse essoreuse et de très nombreuses tables d’école.

L’accès à ce lieu est des plus aisés, de très nombreuses portes ou fenêtres sont ouvertes. Dès les premiers pas à l’intérieur on se rend compte que ce lieu sera un florilège de décrépitude !

Après quelques pas au sein de ce bâtiment, je me retrouve dans un long couloir desservant la totalité du rez-de-chaussée. À l’une de ses extrémités on retrouve un ascenseur au style qui me rappellera une scène du film Titanic.

Ce couloir mène sur de nombreuses pièces qui n’ont rien à voir les unes avec les autres ! On retrouve une mini-salle de classe, une cuisine et de nombreux débarras.

La suite me mène dans une pièce qui a tout l’air d’être un squat. Il fallait s’en douter avec un tel bâtiment situé en plein centre-ville et à l’aspect ne laissant aucun doute quant à son abandon.

C’est les yeux émerveillés que je découvre LA pièce de ce lieu. L’accueil, où deux gigantesques verrières nous rappellent qu’il s’agissait d’un établissement luxueux !

Accolée à l’accueil, une grande salle qui devait être la salle de réception. Evidemment les années écoulées l’ont totalement défigurée. Des tags sur les murs et encore du mobilier d’école ! Ce lieu a probablement dû être utilisé à des fins scolaires après sa fermeture…

Non loin de la salle de réception se trouve la cuisine de cet hôtel. Une partie de celle-ci ne dispose même plus de plafond !

La visite du rez-de-chaussée étant terminée, il est temps d’emprunter cet escalier et de se rendre à l’étage.

Sans aucune surprise le premier étage est desservi par un couloir donnant accès à toutes les chambres.

Comme pour la pièce à l’étage précédent, la chambre 23 semble être un squat. Je ne m’y attarde pas, je ne fais pas de l’urbex pour visiter des squats !

La suite n’est qu’une succession de chambres vides pour la plupart. Le lieu a beaucoup souffert par la faute de l’usure du temps et de la bêtise humaine.

Place à l’étage supérieur en empruntant à nouveau cet escalier qui se dénude petit à petit de sa tapisserie.

Même disposition qu’au premier étage pour ce niveau. Un long couloir desservant chambres et commodités.

Étrangement cet étage a été épargné par les casseurs. Un peu moins par le temps… Il est agréable de visiter des pièces sans tags ou portes défoncées !

Un petit escalier en colimaçon est dissimulé derrière une porte.

Il mène à l’ultime étage de cet hôtel qui s’avère être le grenier. Rien d’extraordinaire ici il est donc temps de clôturer cette exploration.


Cet immense hôtel de luxe abandonné depuis de nombreuses années, témoigne parfaitement des répercussions qu’a eu la baisse de l’activité thermale dans cette petite ville.

Certes ce lieu fut victime de nombreuses dégradations humaines mais il reste très agréable à découvrir !

Comme à l’accoutumée je vous laisse sur ces quelques clichés. À bientôt !

2 commentaires sur « Hôtel du capitole »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s