Manoir Piano

Me voici accompagné de mon acolyte Dimitri pour notre première exploration à l’étranger.

Ce manoir, implanté entre un lotissement et une petite zone commerciale, au sud de la Belgique s’avère être très facile d’accès !

Je n’ai aucune information sur l’histoire de ce lieu si ce n’est qu’il appartenait à un avocat. 

Désordre total!

L’entrée se fera par la porte grande ouverte de la véranda située à l’avant du bâtiment.

Tout de suite, on se retrouve dans l’atmosphère si particulière que peut avoir un lieu abandonné. Des centaines d’objets en bordel jonchent le sol et les rebords de cette véranda. La verdure recouvre quasiment entièrement les fenêtres et seules les vitres jaunies au plafond laissent passer les rayons du soleil. 

L’accès à l’étage ne se fera pas par là

Nous passons la porte pour nous retrouver dans un lieu où le temps a fait des ravages. De suite, je remarque l’escalier, ou du moins ce qu’il en reste… 

La pièce à vivre

Sur ma droite, se trouve une pièce très sombre. Je sors ma lampe et je découvre ce qui me semble être le salon. Entièrement meublé, on y trouve un piano à queue, une table à manger, un canapé et bien d’autres choses.

Cette exploration s’annonce merveilleuse ! Un mélange de meubles et de chaos, le paradis des urbexeurs…

Drôle de décoration

De l’autre côté, on y trouve la cuisine. Pièce avec très peu d’intérêt, aussi bien sur le plan exploration que photographie.

Un peu plus loin, une pièce qui quant à elle est très atypique ! Un sol boueux, des infiltrations d’eau et des murs recouverts de moisissure. La petite bibliothèque surplombant la cheminée me laisse penser qu’il s’agit d’un coin détente.

Ce lieu est très orienté musique

Côté arrière du manoir, on y trouve une autre véranda un peu plus ordonnée que la première.

Un piano, quelques peintures et une grosse malle donnent un certain cachet à cet endroit ! 


Retour sur nos pas, nous voici de nouveau à l’extérieur. Faute de pouvoir utiliser les escaliers, une porte fenêtre donnant sur l’extérieur nous permettra d’accéder à l’étage. 

L’étage est encore plus decay !

Nous voici donc au premier. La première pièce est d’une forme arrondie, très lumineuse, mais aussi très abîmée !

On y remarque un vieux fauteuil, une ancienne radio et un pupitre.

Ma pièce coup de cœur

Un peu plus loin, la salle au billard !

Son plafond, qui a bien vécu, laisse pénétrer les feuilles d’automne et une magnifique lumière. Ce tout rend cette pièce très colorée, j’adore ! 

Le temps fait des ravages

Une grande partie du sol à l’étage n’existe plus. Il va falloir redoubler de prudence pour ne pas avoir de mésaventure ! 

Au bout du couloir, nous trouvons une pièce qui semble être un bureau. Les nombreux livres et documents parlant de grossesse et de nourrisson, nous laissent penser que les anciens propriétaires étaient de jeunes parents. 

Nuit mouvementée

La suite ? Quelques chambres et des salles de bains. 

Je m’arrête sur cette chambre. Très sombre avec un papier peint peu joyeux. Ce décor la rend très peu accueillante malgré son lit à baldaquin. 


Il nous reste à visiter les petites dépendances et l’exploration touchera à sa fin.

Je vous laisse retrouver plus bas les photos de celles-ci et d’autres clichés du manoir.

Cette famille devait aimer la musique
Une chambre haute en couleur
Diplôme du plus gentil papa
La cabane au fond du jardin
La serre remplie de mauvaises herbes

2 commentaires sur « Manoir Piano »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s